Quand nos anciens partent à la recherche de reconnaissance.

Eugene A. Cook à Eugene N. Cook, quand nos anciens partent à la recherche de reconnaissance.

Le 06 mars dernier, Eugene [A.] Cook, connu pour avoir vécu le débarquement de Normandie, était démenti par un historien. En effet, Brian Siddall, un historien américain, a pu démontrer que l’ancien combattant racontait les exploits de Eugene [N.] Cook, réel débarqué de Normandie. A une lettre prêt, vous l’aurez compris, le quiproquo a été simple et efficace.

D’un côté, un débarqué de Normandie qui s’est glorieusement battu pour la libération de la France, de l’autre un combattant décoré pour avoir combattu l’Allemagne Nazis.

Mensonge ? Soit. Mais les réels coupables ne sont-ils pas ceux qui font ressentir à nos vétérans que la gloire ne se trouve qu’au sein dans les grands événements historiques ? Doivent-ils avoir participé à toutes les batailles pour être reconnu ? Et qu’en est-il, de nos grands-parents péris anonymement et non moins héroïquement dans nos campagnes ?

Les leçons à retenir de cette découverte ? Nous, aujourd’hui, honorons-nous correctement notre devoir de mémoire, les remercions-nous assez pour leurs sacrifices ?
Et enfin, voilà tout l’intérêt de la précision en Histoire. Chaque généalogiste a eu ce mois-ci la preuve irréfutable que la lecture minutieuse des états-civils est un élément fondamental dans notre profession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.